Art Martial.net

Forum d'Arts Martiaux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
K.
Petite frappe


Masculin Nombre de messages : 512
Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   Sam 29 Mar - 11:29

@DC: je n'ai fait que transmettre certains trucs issus du bouquin,sans prétention particulière Wink

Citation :
MINAMOTO no Yoshimitsu


AMHA,si c'est son vrai nom,peu de chance qu'il s'agisse d'un Coréen scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura

avatar

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Saarbrücken
Pratiques actuelles : Daito-Ryu Aikijujutsu, Muay Thai
Pratiques passées : Karate Uechi-Ryu, Judo
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   Sam 29 Mar - 12:02

Gauthier a écrit:
ouh là, si Certa Shihan il vient, moi je vous rend visite aussi hein !


je veux pas rater ça !


enfin si j'ai le droit Embarassed




@ Ashura : moi je pratiquais le Hankido, assez proche, qui avait aussi pas mal de coups de pieds au sol, de travail sur les coups de poing façon "anglaise", d'éducatifs avec les coudes, même des techniques de balayages proches de la BF assez intéressantes.

Si tu veux venir, il n'y a aucun problème, en général les volontaires ne se pressent pas au portillon, et puis comme ça cela sera l'occasion de nous rencontrer.

Le Hankido, je ne connaissais pas décidemment on en apprend tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daito-ryu.com
DC



Masculin Nombre de messages : 40
Age : 45
Localisation : Vincennes
Pratiques actuelles : Hapgi Yugweonsul
Pratiques passées : Shotokan Karatedô, Yôseikan Bûdô, Hakkô-ryû, Hoshin Musul
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   Sam 29 Mar - 19:54

@Gauthier,
Qui est Choi Hwang-Hee ? Choi Hong-Hee, le "fondateur" du Taekwondo ? Le concernant, je n'ai pas fait trop de recherches, le Taekwondo n'étant pas ma tasse de thé, j'ai chopé des infos sur le site du Gukki-weon.

Pour les moines bouddhistes, c'est une piste fort probable, parmi d'autres. Les échanges entre Corée et Japon au début du Yamato ayant été très développés (commerciaux, militaires, culturelles, religieuses, diplomatiques,...), les moyens de diffuser les AM de la péninsule vers l'archipel sont très diversifiés (je parle de diffusion, pas encore d'échange). Or l'on sait l'attrait des moines bouddhistes coréens pour les AM à l'instar des moines chinois et le rôle important de ceux-là dans l'histoire militaire coréenne.

@Ashura,
Pour les Kanji et leurs lectures, de rien. J'aime les langues et si ça peut aider à comprendre les relations entre ces deux pays que j'adore, c'est avec plaisir (mon épouse dit que ça sert juste à faire gonfler mes chevilles mais je vous assure que mes intentions sont pures Razz )

Un scoop concernant Certa Shihan Exclamation Sûr que quand il viendra à Paris, je ferai de mon mieux pour être présent. As-tu plus d'infos, des dates, des lieux, ... Question Au plaisir de t'y rencontrer.

Pour le Hankido, pour faire court, c'est une synthèse au demeurant assez séduisante entre Hapkido et Aikikai Aikidô réalisée par MYEONG Jae-Nam.

@Ungern Khan,
Citation :
je n'ai fait que transmettre certains trucs issus du bouquin,sans prétention particulière Wink
Je l'avais compris de cette manière pas de soucis. D'un autre côté, je n'ai pas la prétention de tout connaître et je suis avide de nouvelles informations (avec sources Suspect )

Citation :
AMHA,si c'est son vrai nom,peu de chance qu'il s'agisse d'un Coréen scratch
Mais THA est tout à fait pertinent et la question est justifiée. Je ne pense pas que Yoshimitsu soit un Coréen mais plutôt le descendant à la ?ème génération d'immigré coréen du fait de son nom comprenant une référence claire à un royaume coréen. Que penser d'un anglais s'appelant d'Anjou, une région française, sinon que sa famille a un lien avéré avec la France ? En outre, les noms japonais s'écrivent d'ordinaire avec 2 Kanji (Naka/mura, Yoshi/da, Ue/shiba, Ka/no, ...). Un nom avec un seul Kanji traduit en général une origine chinoise ou coréenne. Or le nom "Minamoto", malgré lalongueur de sa prononciation, s'écrit d'un seul Kanji : 源. Pour compléter, de nos jours même, il existe quelques familles coréennes ayant ce Hanja (famille Won).

Peut-être me trompé-je mais ces deux faits (1 Kanji + référence à Shilla) me laissent à penser qu'une relation entre ce guerrier et la péninsule est plus que probable. Pas d'envie de faire de prosélytisme pour les AM coréens, juste des faits et un peu de probabilité.

En outre, l'enjeu de faire de ce personnage le chaînon manquant entre les AM coréens des 3 Royaumes et le Daitô-ryû Aikijûjutsu est peut-être un combat d'arrière-garde puisque je crois savoir que la relation entre Yoshimitsu et la famille Takeda est remise en cause par les historiens... Ashura ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hapkido.over-blog.com
-
modérateur exemplaire


Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 107
Localisation : -
Pratiques actuelles : -
Pratiques passées : -
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   Sam 29 Mar - 21:00

@ DC : non je sais qui il est, et j'ai pas le plus grand respect pour le TKD en tant qu'art martial, mais en même temps, lui-même dit que c'est pas ça...

De la même manière que je critiquerais pas l'aikido ou le judon je critique pas le TKD en tant qu'art tout court...


Bref je vois qui c'est Smile



mais tu parlais de sa mythomanie et du Su Bak Do et du Tang Soo Do Smile


et je voulais juste avoir un peu d'idée là dessus ?


EDIT : pardon je vois que tu parles de Hwang-gi Smile méa culpa... alors quelles infos sur ce Hwang-Gi ?

EDIT 2 : Ashura, je serai ravi d'être là Smile et pour le Hankido, c'est ce qu'en a dit DC. Assez sympa, j'étais élève d'un élève d'Edmond Dominé, sur Lyon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura

avatar

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Saarbrücken
Pratiques actuelles : Daito-Ryu Aikijujutsu, Muay Thai
Pratiques passées : Karate Uechi-Ryu, Judo
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   Dim 30 Mar - 11:06

En ce qui concerne le stage cela sûrement au printemps et très probablement à Paris, peut être au Fushan Kwoon.

Concernant Yoshimitsu/Takeda, il y a, comme souvent, deux versions: celle officielle de l'école qui trace une généaologie quasi ininterrompue sur 36 générations de Soke, avec au passage quelques blancs, disons des "oubliés de l'histoire" et une autre version de l'Histoire plus moderne, qui se veut plus sérieuse dans ses recherches et qui cherche à analyser objectivement les faits tels qu'ils ont pu se passer.

La version officielle de notre école fait remonter les racines antiques du Daito-Ryu au fameux Sumai No Secchie de la cour impériale, autant dire à des temps immémoriaux c'est à dire tout simplement invérifiable.

Certains chercheurs ont déjà fait remarqué que les Ryû Japonaises aiment bien s'inventer un passé à la fois glorieux et en relation avec les 1ers Empereurs Nippons, c'est probablement ce qu'il s'est passé pour le Daito-Ryu, même si j'y vois plus la griffe de Tanomo Saigo que de Sokaku Takeda. Ieyasu Takugawa, en son temps, avait réussi à faire établir un lien de parenté (fictif bien sûr)entre sa lignée et celle d'un Empereur du passé, ce qui lui a permis d'être proclamé Shogun avec le succès que l'on sait.


Il est virtuellement impossible de vérifier s'il existe un lien de parenté direct ou indirect entre Yoshimitsu et la famille Takeda. Tokimune Takeda a toujours affirmé qu'il existe des documents attestant de l'existence de ses liens au sanctuaire de Ise, mais seuls les moines et les membres de la famille Takeda ont accès à ces documents, l'honneur est ainsi sauf en quelque sorte.

J'essaierai de mettre en ligne quelques passages du livre de Certa Shihan sur la généalogie du Daito-Ryu, tout le monde pourra ainsi se faire une idée. Cela sera même l'occasion d'émettre de nouvelles hypothèses.

Il y a quelque temps de cela, j'avais traduit une interview de Choi et je l'avais posté sur Kwoon, depuis mon poste je n'ai étrangement pas accès à Kwoon, si quelqu'un avait la gentillesse de venir la poster ici, nous aurions matière à discourer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daito-ryu.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Principes des arts coréens, différences entre les arts anciens, et synthèses récentes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» film d'arts martiaux
» karaté géométrique !
» [Mixed Martial Arts]
» Votre culture des arts martiaux.
» La nouvelle station Théâtre des arts du TEOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Martial.net :: Les arts :: L'histoire et la culture-
Sauter vers: