Art Martial.net

Forum d'Arts Martiaux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 2:10

En lisant certains pratiquants, et en les entendant parler, je retrouve souvent:

-Je dois tout recommencer à zero
-Mince, le détail change toute la technique en un truc tout nouveau, c'est génial
-Mince, le détail change toute la technique en un truc tout nouveau, c'est trop l'angoisse.

Or, pour ma part, j'ai l'impression de continuité, la forme évolue, mais le fond reste le même, avec des degrés de subtilité qui m'étaient invisibles et qui le deviennent pour mes observateurs.

J'en ai discuté avec mon maitre à bouger, de ce que dans la logique pédagogique que je suis, tout à l'air si identique d'un premier abord qu'on se demande pourquoi continuer.

Ah si, il y a les murs, un ami et néanmoins grand frère de pratique me disait il y a quelques jours :"j'ai l'impression de ne plus savoir donner un coup de poing", en effet, on a commencé à lui montrer comment se servir de l'épaule et du coup il est tellement attentif sur celle ci qu'il oublie qu'on frappe avec le coude et pas avec l'épaule quand on donne un coup de poing.

Pour moi, le mur, et il a bien duré six mois, a été celui d'un p***** de déplacement, quand je l'ai enfin compris, je me suis rendu compte qu'on l'avait supprimé dans l'enseignement.
Cela n'empêchait pas le sifu de toujours l'utiliser.
Choix pédagogique? Lassitude d'un prof qui en a marre d'enseigner de trop difficiles choses aux débutants?
Autre explication?

Bref, et vous, vous avez l'impression qu'on vous enseigne comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Masculin Nombre de messages : 2361
Age : 37
Localisation : paris
Pratiques actuelles : Ninjutsu,Hino Budo,Systema,Jujitsu brésilien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 2:33

J'ai hélas l'impression qu'on ne m'enseigne pas et que je doit tout "voler".
C'est dur mais cela amène un état d'esprit qui rend autonome et apprend a penser par soi même.

Cela peut par contre amener à faire quelques erreurs (que je risque de payer dans quelques années...)

_________________
«La forme des pyramides d'Egypte nous apprend que dès l'antiquité, les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins... »)

"une femme dans chaque port et un porc dans chaque homme"

"Votre peur de la mort n’est pas un amour de la vie"
ayn rand

Qui vous a dit de mourir ? Continuez à vous battre!
- Commissaire Otto Xavier

La conscience révolutionnaire est un pléonasme (Daumal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 8:48

mojami a écrit:
Bref, et vous, vous avez l'impression qu'on vous enseigne comment?

La décence et le devoir de réserve (hommage en passant à Marie N'Diaye qui fait sa biu jee; ils l'ont bien cherché, na!) m'interdisent de... Bullshitt! Comment que je cause!? Çà va pas çà!

Grand fouillis, mais les choses s'emboîtent naturellement. Au lieu d'une progression linéaire, une progression en étoile, mais l'étoile est réversible comme l'estomac de celle de mer, de sorte que ce qui paraissait s'éloigner revient vers le centre. La contradiction apparente introduite par la modification d'une technique devient extension et corollaire si on réfère la modification à un niveau supérieur d'organisation stratégique et mécanique, houba houba, hop! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 9:12

Oh, je pense qu'on doit voler dans tout enseignement, c'est justement une insulte pour son prof je pense que de le copier.

Et de toute façon, le corps est difficilement camouflable, un prof te dit souvent une chose et te montre une autre, c'est souvent non voulu, il est très difficile de remonter le temps avec le corps.

C'est quoi ce verbiage prophète? Ce qui se conçoit clairement s'exprime clairement (ou un truc comme ça, j'ai jamais retiendu la phrase, pourtant je l'ai entendu souvent, c'est comme si mes oreilles ne transmettaient pas à mon cerveau, ou le contraire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 9:22

mojami a écrit:
C'est quoi ce verbiage prophète? Ce qui se conçoit clairement s'exprime clairement (ou un truc comme ça, j'ai jamais retiendu la phrase, pourtant je l'ai entendu souvent, c'est comme si mes oreilles ne transmettaient pas à mon cerveau, ou le contraire)

C'est du langage de prophet Laughing

Représente toi le truc, tu trouveras le sens.

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" ou une phrase dans ce genre. Je me suis toujours élevé contre cette affirmation, dont je soutiens que le sens véritable est: "on ne peut exprimer que ce qu'on a le droit d'exprimer".

Explication: L'affirmation ci-dessus a un sens dans le cadre de la rhétorique classique (base autrefois de l'enseignement français), qui est un système fermé. On ne peut y exprimer que ce que le système peut comprendre; donc, impossibilité d'utiliser ce système pour des idées nouvelles. Toutes idée nouvelle excède le système et, partant, apparait d'abord comme une obscurité.

C'est pourquoi je tiens cette fameuse phrase pour une stupidité, si on prétend étendre son champ d'application au delà de son utilité dans l'enseignement primaire.

Je pourrais "traduire", mais cela demanderait une longue description fastidieuse; çà va pus vite comme çà. Représente-toi çà dans l'espace et comprend que j'oppose un enseignement "progressif" à un enseignement "dispersé". Est-ce plus clair.


Dernière édition par prophet le Mar 24 Nov - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angström



Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 9:22

Par facilité ou manque d'expérience, ils inversent les priorités en centrant l'enseignement sur les outils alors que l'accomplissement de la tâche doit être prioritaire.

Ils font donc beaucoup de techniques et en expriment peu...

et pour conclure

La plupart n'enseigne pas... ils prêchent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 9:34

C'était clair dès le début, c'est sur ce genre de choses que mon cerveau fonctionne, je te charriais c'est tout !
(un raisonnement en lune qui pointe le doigt, expansion puis dilatation, tu t'est equipé d'un Fijiroy Body?


Mwuhuhuhhhhauhaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angström



Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:04

Une classique confusion entre croire et savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:32

Je ne saurais le dire, dirait mon frère, en rentrant de sa belgique d'adoption.

Dans ce pays, savoir = pouvoir.

Ce que tu dis, ang', je le reprends depuis deux jours, le pratiquant modifie la réalité autour de lui, croire, c'est déjà savoir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:36

Heu, Angst Question

D'une part, une théorie du signe (le doigt, la lune, etc.)

D'autre part, 2 structures d'acquisitions, l'une dont le modèle serait l'arbre, l'autre dont le modèle serait des ramifications.

Par ailleurs, la question de la rhétorique ou des logiques de sens. Le problème commence quand on veut exprimer quelque chose pour quoi les mots manquent ou pour quoi la structure de sens habituelle est inadéquate. Par exemple, comme dirait Moja, quand la mécanique newtonienne ne peut pas expliquer certains phénomènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:43

Oui, pourquoi est ce que le temps ralentit quand je fais de la collante avec quelqu'un de haut niveau.
Pourquoi quand je tourne avec un baguatiste j'arrive à voir les visages de chaque spectateur tout en gérant ses bras et ses jambes.
Pourquoi lorsque j'ai glissé en tenant le pao ma première année de tkd il a fallu une plombe au coup de pied de mon ami ceinture noire pour arriver à mon visage et qu'après coup il m'a dir, "whoa, tu es rapide".
Pourquoi là où les gens voient des corps, moi je vois des vecteurs et des lignes de force en mouvement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:44

Pour aller dans le sens de Moja...

(mais pas tout à fait)

Petit contre-sens sur "savoir = pouvoir", la formule est de Michel Foucault et généralement mal comprise.

Le "savoir", c'est ici l'organisation des préjugés sur la vie, sur ce qui est, ou si on veut la conception du monde telle qu'elle s'incarne dans les représentations, les idées, les institutions, etc. Le "pouvoir" au sens le plus politique du terme agit donc par ce "savoir". Par exemple, l'invention de la psychanalyse permet de faire entrer dans le champs des patients toute une frange de la population qui échappait à la définition de la pathologie.

D'une façon plus générale, on peut dire que le savoir est une forme. Je ne sais pas si on peut transporter ces notions dans la compréhensions des AM. Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:45

@ moja

Oui, tout à fait çà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:45

Le cerveau, la boule de linge écossais trempé dans un bain d'adrénaline et d'endorphines, c'es un truc que même la kriek ne reproduit pas (comment ça c'est une bière de femme? Je veux oui !).

En tout cas ça fait bien flipper la première fois, le monde blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:47

Je parlais de savoir = pouvoir au sens belge en fait.

Tu dirais : je ne peux pas le faire.

Le belge dira : je ne sais pas le faire.

Savoir = pouvoir.

Je ne vois pas ce que vient faire jean pierre foucault là dedans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:51

Pu.. ain, il a la fritte, le Moja!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojami
Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 71
Pratiques actuelles : Bein' Evil
Pratiques passées : Muay boran et un petit peu de tai chi
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 10:54

Mwuhuhuhuhhahuhaahaaaaaa!

Ne sous-estime pas le pouvoir de l'atomium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angström



Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 15:55

L' hyper ratiocination rend fou, le WC ratiocine, le WC obnubile, le WC rend fou?

Qu'est ce qui t'interroge Prophet?

Ip man et l'opium c'était avant ou après le WC?

Cela commence toujours comme ça une sorte de connexion de lien direct avec le ciel, une révélation fulgurante, un dialogue avec le divin. Un rapport au temps donc^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prophet

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 70
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : wing chun
Pratiques passées : shotokan, choy lee fut, jack daniels
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 16:51

angström a écrit:


Qu'est ce qui t'interroge Prophet?

Ip man et l'opium c'était avant ou après le WC?

Ip Man et l'opium: pendant.

Je ne laisse pas les objets m'interroger? Basketball

Non, le wing chun ne rend pas fou. Ce sont les poulpes qui rendent fou le wing chun. Un tas de gentils messieurs ont un wing chun pas fou du tout; tant pis pour eux albino sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chene

avatar

Masculin Nombre de messages : 811
Pratiques actuelles : Mazurka, scottish, chapelloise....
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 19:11

Citation :
Oui, pourquoi est ce que le temps ralentit quand je fais de la collante avec quelqu'un de haut niveau.
Pourquoi quand je tourne avec un baguatiste j'arrive à voir les visages de chaque spectateur tout en gérant ses bras et ses jambes.
Pourquoi lorsque j'ai glissé en tenant le pao ma première année de tkd il a fallu une plombe au coup de pied de mon ami ceinture noire pour arriver à mon visage et qu'après coup il m'a dir, "whoa, tu es rapide".
Pourquoi là où les gens voient des corps, moi je vois des vecteurs et des lignes de force en mouvement?
Une seule explication....
You are the One, Neo.
Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kadishtu

avatar

Masculin Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Plein sud !!
Pratiques actuelles : Ouingue Choune, exos systémiques, Kettlebells
Pratiques passées : Aïkido, Musculation, fiesta en cité universitaire (c'est vraiment du sport, croyez moi)
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 19:20

Chene a écrit:
Citation :
Oui, pourquoi est ce que le temps ralentit quand je fais de la collante avec quelqu'un de haut niveau.
Pourquoi quand je tourne avec un baguatiste j'arrive à voir les visages de chaque spectateur tout en gérant ses bras et ses jambes.
Pourquoi lorsque j'ai glissé en tenant le pao ma première année de tkd il a fallu une plombe au coup de pied de mon ami ceinture noire pour arriver à mon visage et qu'après coup il m'a dir, "whoa, tu es rapide".
Pourquoi là où les gens voient des corps, moi je vois des vecteurs et des lignes de force en mouvement?
Une seule explication....
You are the One, Neo.
Laughing Laughing

Parce qu'aux buttes, vous faites tourner grave le teuchi bounce drunken bounce drunken afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angström



Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 19:36

Je crois que vous êtes tous bons pour vous faire récupérer par la secte à troisgrammes de l'espace mitoyen, du gibier d'ashram vous dit je ...

A moins que le breizh sur-réalisme soit votre voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Masculin Nombre de messages : 2361
Age : 37
Localisation : paris
Pratiques actuelles : Ninjutsu,Hino Budo,Systema,Jujitsu brésilien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 22:23

Modo ON :

Parce que ce sujet me semble incompréhensible pour environ 6 milliards d'êtres humain.

Parce que ce sujet semble lui aussi contenir plus de private joke que de themes de discussion.

Parce qu'on a promit à moja et à ses amis un bac a sable sur Artmartial.net :
Je déplace ici ou vous pourrez vous amuser tranquillement.

Le reste du forum restant bien évidement à votre disposition à condition de savoir s'y tenir (mais je sait que tout le monde sait faire )

Doute discussion de la modération se fait par PM.

Cheeta, votre singe bienfaiteur.



modo OFF

_________________
«La forme des pyramides d'Egypte nous apprend que dès l'antiquité, les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins... »)

"une femme dans chaque port et un porc dans chaque homme"

"Votre peur de la mort n’est pas un amour de la vie"
ayn rand

Qui vous a dit de mourir ? Continuez à vous battre!
- Commissaire Otto Xavier

La conscience révolutionnaire est un pléonasme (Daumal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miaou
Chat Mystérieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 22:41

dommage, le sujet était très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Masculin Nombre de messages : 2361
Age : 37
Localisation : paris
Pratiques actuelles : Ninjutsu,Hino Budo,Systema,Jujitsu brésilien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   Mar 24 Nov - 23:02

Le fait qu'il soit déplacé ici ne le condamne pas a mort,un sujet ça se redéplace...Wink

_________________
«La forme des pyramides d'Egypte nous apprend que dès l'antiquité, les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins... »)

"une femme dans chaque port et un porc dans chaque homme"

"Votre peur de la mort n’est pas un amour de la vie"
ayn rand

Qui vous a dit de mourir ? Continuez à vous battre!
- Commissaire Otto Xavier

La conscience révolutionnaire est un pléonasme (Daumal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ruptures de rythme en enseignement des arts martiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» film d'arts martiaux
» Votre culture des arts martiaux.
» DVD : Musculation pour les arts Martiaux
» Vos films favoris sur les arts martiaux/ combats
» Arts Martiaux Philippins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Martial.net :: Communauté :: Privates Jokes-
Sauter vers: